L'essentiel sur le CSE / Quoi de neuf exposants

ALINEA


Retour sur un entretien avec RONAN DARCHEN - ALINEA 

Comment vont vos collaborateurs, vous-même et votre entreprise en cette période toujours incertaine ?

Il y a eu véritable coup d’arrêt avec le premier confinement, Alinea intervient sur trois activités et  sur ces trois registres d’interventions deux ont été subitement à l’arrêt :

- la formation : tout  simplement car on il n’était plus possible de se rendre en entreprise, il y a donc eu une vague d’annulation et de reports. 

- La partie expertises : plus compliqué d’accéder aux documents et les équipes RH étaient fortement mobilisées sur la crise sanitaire. Certains CSE ont dû revoir leurs priorités, les entreprises ont mis en avant la crise sanitaire pour reporter des consultations périodiques 

 

Sur la partie assistance il y a eu un afflux de demandes tant sur la partie mise en place de l’activité partielle mais aussi sur des questions d’ordre santé sécurité liées au protocole sanitaire et comment permettre aux salariés de travailler dans des conditions convenables. La mise en place du télétravail a évidemment été au cœur de questionnements. 

Au niveau d’Alinea, à l’instar de toutes les entreprises nous nous sommes adaptés : jauge minimale au bureau, protocole sanitaire strict et beaucoup de télétravail. Nous avons très rapidement basculé sur la formation en visio : nous avions l’habitude de l’utiliser pour des réunions CSE préparatoires mais pas sur la partie formation.
Une fois terminé le 1e confinement les élus nous ont rapidement sollicités, nous avons adapté la configuration de nos locaux pour pouvoir avoir des salles et animer nos formations.
Nous étions donc dès mai 2020 en ordre de marche même si la visio n’est pas toujours vécue très positivement. Nous sommes dans un métier qui privilégie la rencontre, les contacts mais cela permet d’accompagner les élus et de continuer les échanges.
Nous avons d’ailleurs adapté nos modules et développé un ensemble de stages sous format demi-journée car il est plus simple d’avoir des échanges et interactions lors de formations courtes.  

Si je devais partager un point positif de la crise et de ce contexte inédit ce serait qu’elle nous a permis d’enrichir et renouveler nos animations. En effet, nous avons construit un nouveau catalogue de formation sous format demi-journée et avons aujourd’hui une quarantaine de stages. Nous avons donc « enrichi la palette » en proposant aux CSE des formations déclinées en distanciel et en présentiel.
Pour garder un format agréable en distanciel nous avons retravaillé des contenus mais aussi la forme d’animation en introduisant plus d’exercices et des rythmes différents.

Nous conserverons l’offre digitale après la crise sanitaire car les pratiques et besoins des entreprises évoluent grandement. Il y a une vraie réflexion autour des déplacements, on ne voyage plus automatiquement pour des questions d’environnement, de coût et de disponibilité. C’est aussi valable pour les CSE qui y sont soit contraints soit sensibles. 

Sur l’activité assistance, les réunions en visio renforcent le lien avec nos clients qui sont dans toute la France et rendent les échanges plus participatifs même si en toute transparence, c’est plus compliqué à gérer et chronophage pour nous. 

Sur la partie expertise, cela nous permet de mener les entretiens à distance et gagner en disponibilités de nos interlocuteurs qui ont des postes de direction.

Comment gardez-vous le lien avec vos clients CSE ?

Comme je vous le disais nous échangeons toujours par mail et téléphone mais plus régulièrement aussi en visio avec nos clients. Nous avons pour projet de réactiver notre newsletter pour partager l’actualité avec nos clients. On a senti qu’en cette période perturbée les élus de CSE ont vraiment besoin de contacts et d’échanges.

Nous organisons chaque année un séminaire en juin que nous avons pu reporter en septembre l’année dernière. Nous sommes très contents de l’avoir tenu pour proposer aux CSE d’échanger, partager leurs expériences et prendre un bol d’air en dehors de chez soi ou du bureau, c’est vraiment important pour eux. 

Quels sont les principales problématiques que vous remontent vos clients CSE en ce moment ?

En 2020, les problématiques des CSE étaient principalement le protocole sanitaire, le télétravail et l’activité partielle. 

Et en ce moment les thématiques sont plutôt autour de la négociation d’accord sur télétravail post pandémie car on se rend compte des avantages mais il faut le cadrer par des accords, les autres problématiques des CSE sont autour des restructurations.
Il y a aussi des CSE qui sont ont été élus en 2019 et qui n’ont pas encore eu le temps de se former ni de vivre une « année normale » hors pandémie, comme la mise en place d’activités sociales et culturelles ou l’organisation de l’arbre de noël. Nous avons dû reporter de nombreuses formations prévues en 2020 sur 2021. Certains élus ne se sont même jamais encore vus physiquement. 

Quel nouveau produit ou service allez-vous lancer cette année pour accompagner les représentants du personnel ?

Nous avons lancé une nouvelle offre d’enquêtes et sondages internes à destination des CSE.
 Les CSE nous commandent  des sondages pour venir en appui d’une consultation, d’une négociation ou pour disposer d’un baromètre social général ou thématique. Ces enquêtes  peuvent aussi bien porter sur une politique de rémunération, sur les avantages du télétravail  que sur la gestion des activités sociales et culturelles. 

Nous en avons déjà réalisé plusieurs auprès de nos clients et avions prévu de communiquer sur cette offre sur les salons de début 2021. 

Les salons des CSE vous manquent-t-ils ? Et si oui, qu’est-ce qui vous manque le plus ?

Terriblement, ce qui nous manque c’est la relation que l’on a avec nos clients pendant ces moments privilégiés. Les salons sont une excellente occasion de partager un moment de convivialité avec nos clients  au-delà de la présentation de nos produits.
Cela nous permet aussi de rencontrer les nouveaux élus de CSE et nous attendons impatiemment de pouvoir à nouveau y participer.


Ronan Darchen - formateur et expert des relations sociales  

alinea@lesdroitsducse.com

lesdroitsducse.com/


En 1 Clic