INSCRIVEZ-VOUS !

34 salons

dans23 villes

 
Recherche avancée
 

webtv salonce

 

un salon

 

un exposant

Liste alphabétique
 

un exposant- liste alphabétique

 

Annuaire des fournisseurs de CE

 

mementoce

 
 
  • Les annonceurs
  • Les informations pratiques
  • Les dossiers 2014
  • Le fonctionnement
  • Les missions economiques
  • Les activites sociales et culturelles

Services aux salariés

La distribution automatique

Afin d’agrémenter le quotidien des salariés, les entreprises s’équipent souvent de distributeurs automatiques. Boissons chaudes et fraîches, sandwichs ou friandises, l’offre est de plus en plus diversifiée.

Pause café

Présentation

À côté du traditionnel distributeur de boissons chaudes, il est désormais possible d’installer dans l’entreprise des distributeurs de sandwichs, de friandises ou de plats cuisinés à réchauffer. La restauration faisant partie des activités sociales et culturelles, le CE peut en exiger la gestion (gestion directe ou recours à un prestataire externe). Les bénéfices éventuels retirés des distributeurs doivent être utilisés pour financer des activités sociales et culturelles. “La machine à café” est bien plus qu’un simple distributeur de gobelets. Elle est souvent le centre névralgique d’un espace d’échange dont la caricature brossée à la télévision semble à peine exagérée ! Entre collègues pour se détendre, avec sa hiérarchie pour casser la barrière du bureau.

Souvent, se retrouver autour de la “machine à café” permet également un échange entre les différents services, complémentaire aux réunions formelles. La communication interne en est ainsi renforcée.

Le tour des offres

Le CE est libre de louer ou d’acheter le distributeur.Dans ce cas, il en assure la maintenance et l’approvisionnement. Il peut confier ces missions à un prestataire extérieur, ce qui est un gage de tranquillité et lui permet de bénéficier d’un service fiable et permanent. En effet, le prestataire prend également en charge la récupération des recettes. Le CE peut négocier qu’une part des recettes lui soit reversée. Le CE fixe librement les prix de vente des produits. C’est donc le CE qui décide également s’il souhaite dégager ou non des bénéfices. Les distributeurs permettant un paiement par carte à puce ou piste magnétique sont de plus en plus répandus. Mais la mise en place de ces systèmes coûte relativement cher et le paiement en monnaie ont toujours la préférence. En fait, même ceux qui sont équipés d’un paiement par carte sont souvent doublés de monnayeurs. Cela permet aux personnes de passage d’avoir accès aux distributeurs.

Les tendances : on note un renversement des tendances avec des utilisateurs qui consomment de plus en plus d’eau, des produits dits “nutritionnels”, c’est-à-dire des produits allégés, et des produits lactés. Produits bio, light, frais ou issus du commerce équitable… N’hésitez pas à interroger les salariés sur leurs souhaits et goûts !

Les points CLÉS

Boissons chaudes et fraîches ou sandwichs : la sélection d’un distributeur automatique est faite en fonction des goûts et du niveau de vie des salariés.

Il est recommandé de mettre en place un appareil fiable, d’un bon rapport qualité / prix, simple d’utilisation et facile d’entretien.

Le CE peut acheter ou louer le distributeur dont il doit alors assurer la maintenance, l’approvisionnement et la récupération des recettes. S’il fait appel à un prestataire extérieur pour assurer cette mission, ce qui est de plus en plus fréquent, le CE reste le décideur pour fixer le prix des produits.

Bon à savoir

Le positionnement des distributeurs dans l’entreprise est du ressort de l’employeur. Toutefois, le CE pourra utilement formuler des propositions et aborder la question du positionnement avec l’employeur pour permettre aux salariés de se retrouver autour des distributeurs dans un espace convivial.

Le CE et les prestataires doivent impérativement se conformer aux règles en vigueur en matière d’hygiène alimentaire et de sécurité. Il s’agit de vérifier pour les produits frais, la température de conservation, la provenance du produit, le respect de la chaîne du froid, la date limite de consommation… De plus, il faut prévoir que le distributeur soit accessible à tous et notamment aux personnes handicapées.

Pour en SAVOIR PLUS

NAVSA, Syndicat National de Ventes et Services Automatiques :
37 bis, rue du général Leclerc
92442 Issy les Moulineaux Cedex
Tél. : 01 47 36 00 09 - Fax : 01 47 36 00 37
Site : www.navsa.fr

«Guide des Bonnes Pratiques Hygiéniques Boissons en Distribution Automatique» :
Les éditions des Journaux Officiels, 1999.

2 Commentaire

Participez ! Laissez-nous un commentaire

  • Bonjour,

    Voici déjà quelques éléments qui vous éclaireront peut-être :

    - Le CE contracte avec un fournisseur et c


    Entrez votre nom / 18-07-2013 / 17:27:53
  • Pouvez-vous m'éclairer sur le côté fiscal de la mise en place de machines à café par le comité d'entreprise ?
    Merci


    Agnès NAVEROS / 15-07-2013 / 17:06:35
 
  • Abonnez-vous à la NewsletterCE

Hubert Divoux

Trésorier de CE de TFE Velaines.