INSCRIVEZ-VOUS !

34 salons

dans23 villes

 
Recherche avancée
 

webtv salonce

 

un salon

 

un exposant

Liste alphabétique
 

un exposant- liste alphabétique

 

Annuaire des fournisseurs de CE

 

mementoce

 
 
  • Les annonceurs
  • Les informations pratiques
  • Les dossiers 2014
  • Le fonctionnement
  • Les missions economiques
  • Les activites sociales et culturelles

Cadeaux & Fêtes de Noël

Les soirées

Petit ou gros budget, les soirées ont l’avantage de pouvoir s’adresser à tous les CE. Cabaret, dîner dansant, pièce de théâtre... Les idées susceptibles de séduire le plus grand nombre ne manquent pas ! Les occasions pour organiser des soirées de groupe sont nombreuses : soirée annuelle, veille de vacances, fêtes de Noël… La soirée reste un moment privilégié parmi les actions menées par le CE. Elle permet aux salariés, éventuellement accompagnés de leur conjoint, de faire la fête ensemble en se retrouvant hors du cadre professionnel et de renforcer les liens.

Le CE «roi de la nuit»

Le tour des offres

Nuits magiques «made in cabarets», pièces de théâtre, comédies musicales, «One man show», dîners dansants, dîners croisières, sons et lumières, nocturnes sportives, contes musicaux… les idées rivalisent parfois de créativité. Certains prestataires organisent même des soirées sur mesure en combinant le repas et le spectacle ou l’activité au choix du CE. Les élus doivent, eux aussi, faire preuve de créativité et renouveler les soirées d’une année sur l’autre. Pour séduire les salariés, il est important de changer de thème régulièrement, un dîner croisière une année, une soirée au cabaret celle d’après… En fait, une soirée réussie repose sur la règle des «deux tiers connus, un tiers à découvrir».

Les pièges à éviter

Les élus veilleront à signer des contrats avec les prestataires. Même s’ils ne garantissent pas l’irréprochable, ils permettront aux élus de faire valoir leurs droits en cas de problème. Pensez à demander à votre prestataire ce que couvre son assurance.

Attention, un contrat qui désigne le CE comme «organisateur du spectacle» implique que le CE doit s’acquitter des charges sociales auprès de l’URSSAF. La responsabilité du CE, en tant qu’intermédiaire dans l’organisation d’une soirée, peut être éventuellement mise en cause en cas de carence du prestataire.

Pour se prémunir, le CE doit procéder à des vérifications indispensables concernant la fiabilité et la régularité du prestataire. Celles-ci portent essentiellement sur le respect des obligations légales et sur sa santé financière.

Pour prévenir toute mauvaise surprise, il est préférable de choisir une formule tout compris (repas, vestiaire, boissons…) afin d’éviter tout coût supplémentaire imprévu qui pourrait entraîner un mécontentement chez les salariés.

Les points CLÉS

Le CE doit prévenir les salariés plusieurs mois à l’avance pour leur permettre de s’organiser et garantir une participation du plus grand nombre à l’événement.
Lorsque le CE fait appel à des professionnels, il doit veiller à signer des contrats précis et détaillés avec les prestataires choisis.

Bon à savoir

Côté organisation, les élus peuvent sonder les salariés pour mieux connaître leurs goûts en diffusant un questionnaire ou en mettant en place une «boîte à idées ». Si un repas est prévu, sélectionnez un menu qui convient au plus grand nombre et qui tient compte des pratiques religieuses de chacun. Il faut, ensuite, définir le plus rapidement possible le budget global et le nombre maximal de participants et prévenir les salariés plusieurs mois à l’avance pour qu’ils puissent s’organiser et soient nombreux à participer à l’événement. En bénéficiant de tarifs de groupe très attractifs (de 10 à 25% de remise en fonction du nombre de participants) et en subventionnant tout ou partie de la soirée, le CE permet aux salariés de se rendre à des fêtes qui sortent de l’ordinaire pour un prix particulièrement intéressant. Il est important, également, de mentionner la durée prévue de la soirée.

Pour donner un caractère exceptionnel et surprenant à la soirée, vous pouvez la personnaliser et l’agrémenter, en fonction des circonstances, d’un gâteau d’anniversaire, de petits cadeaux pour les participants, de menus spéciaux ou de bouteilles de champagne supplémentaires…

Pour en SAVOIR PLUS

• Les événements culturels continuent à être publiés deux fois par an par le ministère de la Culture et de la Communication, sous forme de guides vendus par correspondance.
Internet : www.ocp-culture.fr
• Toutes ces informations et leurs mises à jour peuvent également être consultées sur le portail du ministère de la Culture : www.culture.fr
GUSO : Guichet Unique du Spectacle Occasionnel : www.guso.com.fr.
La réponse simple pour l’emploi des salariés du spectacle vivant : proposé par les organismes de protection sociale du domaine du spectacle, ce dispositif simplifié de déclaration et de paiement des cotisations sociales est un service gratuit.

0 Commentaire

Participez ! Laissez-nous un commentaire

     
    • Abonnez-vous à la NewsletterCE

    Michel Sardo

    Élu du CE Dachser, société de transport et logistique à Marseille, 130 salariés.